Les mesures de protection de votre santé

Les mesures de protection de votre santé

Votre médecin, le médecin radiologiste auquel il vous réfère et l'équipe qui travaille avec ce dernier, collaborent pour assurer la qualité diagnostique de l'examen que vous subissez tout en veillant à ce que les risques rattachés a l'examen soient minimisés et à ce que les bénéfices pour votre santé et votre bien-être soient maximisés.

En ce qui concerne les rayons X, l'équipe radiologique s'assure que vous ne receviez pas des doses de rayons inutiles ou trop fortes, en utilisant divers moyens : en prenant des mensurations adéquates, en orientant correctement le faisceau des rayons X vers la région examinée, en réduisant la quantité de rayons secondaires que vous recevez, en protégeant au moyen de protecteurs de plomb certaines régions plus sensibles comme les organes génitaux reproducteurs quand cela est possible.

Toute une série d'autres mesures sont également prises pour assurer votre protection. Le seul fait que le cabinet privé de radiologie où vous vous présentez soit détenteur d'un permis d'opération émis par le gouvernement du Québec est l'indice que des mesures adéquates de radioprotection sont appliquées.

Vous vous demandez peut-être s'il y a un nombre limité d'examens radiologiques qu'il ne faut pas dépasser pour assurer votre sécurité. Même s'il n'est pas possible de donner une réponse absolue à cette question, rappelons que la prudence à développer à l'égard de l'examen radiologique est identique à celle qu'il faut avoir à l'endroit de n'importe quelle autre activité qui comporte un risque. II faut y avoir recours quand cela est nécessaire, sans en abuser, et envisager chaque examen en fonction de ses indications, même s'il implique un risque si minime soit-il. Rappelons-nous que le risque de ne pas subir un examen indiqué est parfois plus important que le risque qui découle de l'examen.

En ce qui concerne l'échographie,les équipements actuels, tels qu'utilisés avec les facteurs usuels d'opération, ne comportent aucun risque biologique connu. L'équipe radiologique veille à minimiser l'exposition aux ultrasons en ne recourant à cet examen que sur indication médicale et non pour de simples démonstrations.

En ce qui a trait à la résonance magnétique, il faut savoir que certaines personnes doivent s'abstenir d'outrepasser le périmètre de sécurité identifié et éviter de s'approcher de l'appareil, même à moins de quelques dizaines de mètres. C'est le cas des personnes porteuses d'un stimulateur cardiaque, d'un neurostimulateur, de clips chirurgicaux ou de pièces métalliques laissés en place à l'intérieur du corps à la suite dune intervention antérieure. Pour tous les autres patients, l'examen ne produit aucun effet nocif. On ne signale aucune répercussion biologique négative en rapport avec les champs magnétiques ou les ondes « radio » tels qu'utilisés actuellement.

Rappelons-nous que la très grande majorité des examens faits en radiologie comportent un risque moindre que celui qui découle d'activités simples de la vie courante, comme de fumer 10 cigarettes par jour, de faire 20 km de voiture par jour, d'avoir une alimentation plus ou moins équilibrée, etc. Malgré cela, un risque théorique même minime ne doit pas être pris à la légère et c'est pourquoi chaque examen doit correspondre à une indication médicale précise.



 



Entrée des membres

Nom d'usager
Mot de passe
Se souvenir de moi
Oublié votre mot de passe?
Devenir membre
arq arq arq

Copyright © 2018 Association des radiologistes du Québec Tous droits réservés

Les images apparaissant dans la bannière ont été tirées de l’un des sites Internet suivants : roentgenrayreader.blogspot.ca, sumerdoc.blogspot.ca, doctordalai.blogspot.ca, pacsworld.blogspot.ca, radiopaedia.org