Actualités

Retour à la liste des actualités
Capture333

COVID-19 : Délestage : votre jugement professionnel est votre meilleur guide

Vous avez été nombreux à partager avec nous des suivis sur la situation dans vos milieux de travail et je vous en remercie.

Je tiens à vous préciser que les recommandations faites par l'ARQ tiennent compte des avis du MSSS et de l'évolution rapide du COVID 19, et elles doivent être révisées quotidiennement.

Pour l'imagerie, notre préoccupation principale est de réduire le niveau de risque pour les patients et le personnel soignant, sans pour autant cesser toutes nos activités sachant que la crise peut être longue.

Le MSSS préconise un délestage moins agressif pour les activités d’imagerie que celui que nous observons pour les activités chirurgicales. En effet, les enjeux en chirurgie sont fort différents et les établissements réduisent de façon drastique les activités électives en chirurgie parce qu’il est essentiel de dégager des lits avec des respirateurs pour se préparer à un pic d’hospitalisations.

Pour l’imagerie, le MSSS craint qu’un délestage trop agressif fasse gonfler les listes d’attente qui seront difficiles à résorber par la suite. On observe déjà sur le terrain une baisse de l’activité et de nombreuses plages libérées (les no-shows). Dans plusieurs milieux, la réduction d'activités se situe autour de 30-40%. L'ARQ estime que ce niveau de délestage permet de réduire le risque de transmission du virus en diminuant l'achalandage physique avec des programmes plus aérés.

Certains d’entre vous ont choisi de délester davantage de rendez-vous après analyse du profil de chaque cas, jugeant que votre clientèle était trop à risque. Cette approche n'est en rien contradictoire avec nos recommandations, tant que ces clientèles pourront être prises en charge par la suite.

D’autres ont moins délesté puisque la demande d’examens était suffisamment pertinente, présentait peu de risques et permettait d’investiguer des cas afin d’éviter qu’ils ne deviennent aigus. Votre jugement est votre meilleur allié.

Gardez donc en tête que les recommandations ne sont pas des directives rigides, car nous voulons laisser une certaine marge de manœuvre aux différents milieux qui ont des profils très variés.

L'ARQ vous remercie pour votre implication pendant cette crise que nous traverserons ensemble.

Dr Vincent Oliva
Président

Mesures économiques

Plan d'intervention économique

Le 18 mars 2020, le premier ministre Trudeau a annoncé une nouvelle série de mesures économiques en vue de stabiliser l’économie pendant cette période difficile. Ces mesures, dévoilées dans le cadre du Plan d’intervention économique du Canada à l’égard de la COVID-19, fourniront jusqu’à 27 milliards de dollars en soutien direct aux travailleurs et aux entreprises canadiennes.

Du côté de Québec, le ministre Fitzgibbon procèdera à une série d’annonces aujourd’hui à 16h, lors d'un point de presse.